Passer au contenu
Porte-chargeurs : le guide complet

Porte-chargeurs : le guide complet

La première pochette dédiée au port de cartouches est véritablement entrée dans l'équipement du soldat grâce au développement de la giberne, remplaçant ainsi l'ancien sac à cartouches utilisé depuis l'avènement de l'arme à feu individuelle au début du XVIIe siècle. La giberne est une simple pochette fixée en bandoulière ou au ceinturon du soldat, dans laquelle celui-ci stockait ses cartouches et le nécessaire pour nettoyer son arme. Remplacée ensuite par la cartouchière en 1845, puis par le porte-chargeur au début du XXe, la giberne reste cependant encore utilisée par la Garde Républicaine et les Horse Guards britanniques en tenue d'apparat.

Le porte-chargeur s'est développé grâce aux avancées technologiques en matière de fusils d'assaut. Largement utilisé par toutes le armées du monde, il existe aujourd'hui un très grand nombre de modèles de porte-chargeurs. Afin de vous éviter l'embarras du choix nous vous présenterons les modèles les plus connus.

Les caractéristiques techniques

Sachez tout d'abord que le porte-chargeur "all-mission" ou universel, celui qui serait meilleur que les autres n'existe pas. Chaque porte-chargeur possède ses particularités et conviendra à un certain type de mission. En ce sens, que vous soyez militaire ou membre des forces de l'ordre, nous vous conseillons fortement de vous renseigner au préalable sur les exigences de votre mission (type de terrain, climat, actions à mener, durée de l'opération...).

Quel que soit le modèle, les porte-chargeurs se classent en deux grandes familles : les porte-chargeurs ouverts et les porte-chargeurs fermés. Voici les options les plus courantes.

Porte-chargeurs fermés

Modèle traditionnellement utilisé, le porte-chargeur fermé possède un rabat qui vient recouvrir la totalité du chargeur. Il sécurise parfaitement vos munitions même en conditions extrêmes, mais il sera aussi plus bruyant (lors de l'ouverture) et réduira la vitesse d'extraction ou d'insertion du chargeur (vous devez relever le rabat avant d'accéder au chargeur).

Bande Velcro: 
Présent sur la quasi totalité des porte-chargeurs fermés, la bande en tissu auto-agrippant permet de l'ouvrir ou de le fermer à votre guise. 

Bouton pression / Boucle: 
Certains modèles disposent d'une fermeture par bouton pression ou avec une boucle à ouverture rapide. Moins bruyant que la fermeture par bande Velcro, la vitesse d'extraction et d'insertion sera légèrement réduite sur ce type de porte-chargeur.

Les porte-chargeurs ouverts

Très apprécié par les forces spéciales et les groupes d'intervention, le porte-chargeur ouvert est la dernière avancée technologique en matière de porte-chargeur. Il offre une vitesse d'extraction et d'insertion du chargeur ultra-rapide tout en gardant un bon niveau de rétention.

Rétention élastique:
Présent sur la plupart des porte-chargeurs ouverts, il s'agit d'un cordon élastique réglable qui vient se mettre sur le dessus du chargeur afin de le sécuriser. 

Fast Mag:
La rétention s'applique sur le chargeur à l'aide de lamelles en nylon présentes sur chaque côté du porte-chargeur, et serrées entre elles par un cordon ou un bande élastique réglable. Une fois le chargeur inséré et bien "calé" il ne bouge plus, seule une forte traction pourra le libérer.

Supports en polymère:
Reprenant le même mécanisme de rétention que le Fast Mag, ce modèle diffère par ses lamelles latérales en polymère. La vitesse d'extraction et d'insertion du chargeur sera légèrement plus rapide grâce à la surface lisse du polymère, mais requiert un serrage plus ajusté.

Porte-chargeur rigide:
Autre variante, le porte-chargeur ouvert rigide offre l'avantage d'être très solide et anti-choc, demande peu d'entretien mais conviendra uniquement à un modèle de chargeur spécifique.

Low profile: 
Dernier modèle de porte-chargeur en vogue, le porte-chargeur low profile, ou à profile discret. Extrêmement fin et léger, il possède une rétention par bande élastique, il sera également très pratique pour le port d'autres équipements.

Les matériaux les plus courants

Les matériaux utilisés dans la fabrication des porte-chargeurs varient selon le modèle et la marque, et conviendront plus ou moins selon l'utilisation prévue.

Nylon: matériau phare utilisé dans la conception des porte-chargeurs, le nylon (parfois appelé nylon balistique) est une fibre à la fois solide et souple. L'épaisseur du nylon utilisé dans la fabrication d'un porte-chargeur déterminera sa solidité. On mesure l'épaisseur en deniers, plus le nombre de deniers est élevé plus le tissu sera épais et donc solide, mais plus il sera lourd aussi. Tout comme les gilets SMB, de manière général un porte-chargeur conçu en nylon 600 deniers (600D) conviendra pour la plupart des missions de terrain, mais si vous souhaitez une pochette plus robuste vous devrez opter pour un nylon 1000D ou plus.

Cuir: fabriqué à partir de peau d'animaux, le cuir est souple, confortable et résistant à l'eau. Ce matériau sera parfait pour des porte-chargeurs à port dissimulé.

Polymère: utilisé pour les porte-chargeurs rigides, le polymère injecté sera très solide et léger, et demandera peu d'entretien.  

Les types de configuration

Simple, double ou triple, la configuration des porte-chargeurs est propre à chaque utilisateur. Si vous optez pour un porte-chargeur ouvert pensez néanmoins à vous munir d'un extracteur de chargeur afin de facilité la prise en main du chargeur.

Articles suivant Sac à dos tactique : le guide complet